Margaret Hamilton: Informaticienne Inconnue

Margaret_Hamilton_in_action Le monde attendait en anticipation quand NASA à deployer la navette qui contenait la mission Apollo 11 en trajectoire pour la lune. Ce que les spectateurs ne savaient pas lors de ce décollage iconique, c’est l’informaticienne qui l’avait rendu possible.

Margaret Hamilton était la conceptrice des logiciels pour le programme Apollo de la NASA. Elle s’est enseignée à programmer à l’age de 17 ans et a reçue son diplôme en Mathématiques Avancé. Hamilton a été engagé dans le programme spatial en 1965 et elle est devenue Directrice de la Division de l’Instrumentation du MIT. Elle est crédité d’inventer des concepts de logiciels d’ordonnancement des priorités. Son laboratoire a développé le programme spatial Apollo que la NASA a utiliser pour aider à naviguer les navettes et les faire atterrir sur la Lune. Son travail de codage et de programmation des ordinateurs a payé quand un problème inattendu a surgit quand Apollo 11 été en trajectoire pour l’espace. Trois minutes avant l’atterrissage, les alarmes sonnaient, déclenchée accidentellement par l’équipage après avoir cru de trouver des donnés fautifs. Heureusement, Hamilton avait non seulement programmé l’ordinateur de reconnaître une telle erreur, mais elle a aussi veillé à ce que la planification des priorités du logiciel pourrait accomplir des tâches hautement prioritaires – comme la préparation pour l’atterrissage.

Hamilton a déclaré dans sa biographie pour NASA: «Si l’ordinateur n’avait pas reconnu ce problème et pris des mesures de récupération, je doute que Apollo 11 aurait atterrit ». C’est grâce sa programmation que l’humain a pû se rendre à la Lune saufement.

Après le succès de la mission Apollo 11, Hamilton a fondé Hamilton Technologies dans le but d’étendre le langage universel du système développé pour la NASA et de rendre le logiciel plus fiable, moins cher et plus rapide à se développer. Elle a également joué un rôle majeur dans la prise génie logiciel le domaine respecté qu’il est aujourd’hui.

Je trouve que Margaret Hamilton a été une partie importante de l’histoire de l’humanité. Ses codes d’ordinateur ont sauvé la mission pour mettre les humains sur la Lune. Elle, et tout autre scientistes de NASA, mérite d’etre aussi connu que Niel Armstrong.(Source Source(2))

Advertisements